a venir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .

Sevastian Yaroslav

avatar
Intendant en chef
Messages : 1
Date d'inscription : 19/07/2018
MessageSujet: Sevastian Yaroslav Sam 11 Aoû - 14:43

Sevastian Yaroslav

~ Intendant ~


Un petit texte d'intro (30 mots / 3 lignes). Lorem ipsum dolor sit amet, duis eu, elementum dictum amet egestas. Ac eros donec venenatis libero. Molestie cras rutrum praesent at parturient aliquam uscipit.

Identification

  • Surnom : SevI
  • Nom de muse : //
  • Âges : 28 ans
  • Date de naissance : 13 juin
  • Sexe : Masculin
  • Origine(s) : Russe
  • Langue(s) : Russe, Anglais et Français
  • Yeux : Bleu
  • Cheveux : Noir/Bleu (variant selon le reflet)
  • Poids : 83 kilos
  • Taille : 1m90

Autres informations & motivations :

Plusieurs jouets louches se retrouvent à l'intérieur des murs de son logement.
       
Sevastian ne travaille aucunement pour l'argent. Il le fait tout simplement parce qu'il aime bien dominer les gens et qu'il en a l'occasion.

Il possède un poisson exotique chez lui. Sevastian lui a donné le nom de Shadow.

Il est un sportif à ses heures. Aimant jogger et faire des longueurs dès qu'il en a l'occasion.

C'est un grand amateur de vin. Il possède une vaste de vins importés qu'il aime bien déguster seul ou en bonne compagnie. Il est également un amateur de Gin.

Il a réellement peur du vide. Seulement, il n'y a personne pour vous l'affirmer.

Sevastian a un œil de verre et pour une raison personnelle il a choisi de le prendre rouge. Lorsqu’il ne le porte pas, c’est un cache-œil qui camoufle son œil droit. Ce qui a le chic pour rassurer son entourage.

Ses cheveux pourraient faire penser aux gens à un ananas, si on se lançait dans l’humour. Seulement, il ne faudrait pas oser aborder cet humour avec Sevastian. Il attache en permanence sa couette derrière la tête et déteste qu’on lui touche les cheveux.

Son sourire, quand il lui arrive d’en faire un, n’est jamais rassurant. Ce n’est pas un homme « hop la vie », mais ultra sérieux, ce qui lui donne en permanence cet air sévère.

Sevastian est constamment vêtu d’habits chics. Généralement dans les teintes de noir ou bleu, accompagner d’une cravate assortie et d’une blouse blanche. Vous ne verrez que très rarement cet homme en jeans ou même en short. Il tolère très bien la chaleur et déteste porter ce qu’il appelle du linge vulgaire.

Si jamais un jour vous le voyez à la piscine, vous allez pouvoir profiter de son tatouage entre les omoplates, une magnifique étoile. La raison de l’étoile? Seul Sevastian en sait la réponse et jusqu’à présent il ne fait que dire qu’il a fait ça suite à une soirée un peu trop bien arrosée. Est-ce la vérité? Personne ne le sait vraiment.

Description Psychologique


Comment pouvoir vous présenter cette belle ordure de Sevastian? Cela est une tâche un brin complexe, car cet homme est complètement pourri de l'intérieur. Si vous recherchez de l'écoute ou de la compassion, vous avez visiblement frappé à la mauvaise porte. Sevastian crache sur tout ce qu'il juge faible. En fait, pas toujours. Parfois il joue avec le faible. Il dit que cela le distrait et l'amuse de voir l'avorton souffrir. Humilier et détruire les plus faibles fait partie de ces petites choses de la vie qu'aime Sevastian.

Cet homme aux allures distingué reste une personne calme et fortement autoritaire. C'est surement une des raisons de son embauche au manoir en tant qu'intendant. Sevastian est une personne très à cheval sur les règles. La muse qui ne suivra pas ses directives risque fort de s'en souvenir. Il ne peut certes pas battre physiquement une muse, il est totalement conscient de ce fait. Par contre, il a de l'imagination à revendre pour punir les rebelles. Certaines des muses les plus rebelles pourraient peut-être le témoigner.

Sevastian possède une voix profonde qui déstabilise plusieurs personnes avec qui il communiquer. Est-ce juste sa voix ? Ou est-ce que son regard, son attitude ou ce qu'il dégage qui déstabilise les gens... mais Sevastian arrive souvent à avoir ce qu'il veut.

Il aime la musique classique et fumer un bon cigare tout en regardant les mauvaises muses se faire humilier. Aurait-il appris de l'ancêtre de la famille? C'est souvent l'impression qu'ont les pauvres muses. Sevastian ne fait que son travail. C'est du moins ce qu'il vous répondra. Son objectif est que les muses rapportent de l'argent et qu'elles restent bien dociles. Sevastian est également un pervers et il ne s'en cachera surtout pas. Le sexe il en mange et cela depuis fort longtemps. C'est un accro du plaisir charnel qui aime le brutal, le côté bestial de la chose. C'est un mâle, un vrai.

Il n'est pas du genre très extravagant et n'estime pas non plus l'utilité de parler de lui et de ses émotions. Sevastian aime également le poker et les paris. Il aime gager et jouer, ce qui l'entraine quelques fois dans des petites soirées de poker entre amis. Parier est pour lui relaxant. Presque autant qu'une soirée bien arrosée en alcool et en sexe. Libertin, il est de ceux qui ne voient pas l'utilité d'appartenir à quelqu'un. En fait, il ne se laissera jamais appartenir. Ce sont les autres qui sont ses propriétés. Sevastian aime l'agent et bien entendu personne ne pourrait voir le contraire.

Cet homme a beau avoir une longue liste de défauts, selon les muses surtout, il demeure très fidèle envers ses employeurs et leur organisation. Il travaille pour eux, pour leur permettre d'avoir toujours plus d'argent. Sevastian est un véritable forcené de travail, il adore ce qu'il fait et tous peuvent facilement le remarquer. Il est très respectueux envers ses supérieurs et connait sa place. Seulement, il déteste qu'on se moque de sa personne. Ponctuel et méticuleux, jamais Sevastian ne laisse un détail lui échapper. Il n'est pas très démonstratif dans la vie de tous les jours. Seulement, il ne faut pas provoquer sa colère. Sevastian sait être mauvais et violent s'il en juge nécessaire.

Propre et fière de sa personne, il ne laissera rien ternir son image. Sevastian pourrait représenter ce qu'étaient les hauts dignitaires de l'époque, mais à notre époque.

Un peu d'histoire

Cela fait maintenant quelque temps que Sevastian est intendant au manoir Rozanov, cinq ans pour être exacte. Comment cet homme rempli de charisme et de charme a-t-il pu se retrouver à travailler pour un groupe de trafiquants humain? Voici son histoire. Bien entendu elle sera un brin abrégé, car notre damoiseau déteste que les gens soient trop indiscrets sur sa vie personnelle. Ce qui bien entendu inclut son passé avant Rozanov.

Sevastian a vu le jour dans un riche hôpital de Moscou. Fils unique de Sergeï et de Mina Yaroslav, il arriva dans ce monde en parfaite santé. L’enfant unique de la riche famille Yaroslav avait tout pour lui dès son premier jour en ce monde. Le couple ramena leur bébé à la maison, à l’intérieur de ce manoir trop grand pour une famille aussi petite. Il faut dire que lorsqu’un riche homme d’affaires épouse une propriétaire d’agence de publicité cela ramène beaucoup d’argent à la maison. Est-ce que le père de Sevastian était un honnête homme? Personne ne saura réellement le dire, mais probablement pas. L’enfance du jeune héritier Yaroslav se passa sans ennuis. Il avait droit à une éducation privée ainsi qu’une nounou pour prendre soin de lui. Sans oublier tous les cadeaux ou gâteries inimaginables que lui donnaient ses parents en guise d’affection. Ils étaient même présents pour lui. Le soir il avait droit à une jolie histoire avant d’aller dormir par sa mère et son père jouait avec lui dans la cour arrière. La véritable petite famille parfaite, sans l’ombre d’une tâche sur le tableau familiale.

C’est vers l’adolescence que tout changea pour Sevastian. Un beau samedi soir alors qu’il passait du temps seul à la maison avec son meilleur ami, alors que ses parents se trouvaient à un banquet, il traina son ami de force dans la pièce secrète de son père. L’héritier avait bien entendu découvert cette pièce en espionnant son père et avait forcé son ami à l’ouvrir. C’est une fois ouvert que leurs yeux s’agrandirent stupéfait de leur découverte. Sur quoi venaient-ils de tomber? Sevastian et Nicolaï entrèrent à l’intérieur de la pièce afin de fouiller discrètement les lieux pour y trouver un vaste matériel érotique. C’est ainsi que son père passait ses soirées? Il y avait de tout, menottes, lubrifiant, vibrateur, costumes érotiques, etc. Nico lui montra ensuite les images des femmes nues prises en photo, probablement par son père. Un sourire se manifesta sur ses lèvres et il regarda son meilleur ami avant de fermer « maladroitement » la porte de la pièce. Sevastian avait soudainement envie de goûter à quelque chose d’interdit. Il avança vers son ami avant de le plaquer sur le lit sourire malsain sur les lèvres. Au début Nicolaï paniqua et demanda à Sevastian ce qu’il était en train d’essayer de faire. En quelques secondes, la main du jeune homme agrippa la virilité de son ami avant de commencer à jouer avec cette dernière. Rapidement, son ami comprit le manège du jeune homme. Il voulait en effet tester ce qu’il venait de découvrir. Ce qu’un peu d’alcool peut faire sur deux jeunes hommes. Tous les deux passèrent au final, une bonne partie de la nuit à s’adonner à des jeux érotiques et ainsi découvrir le fait même qu’ils étaient avant tout attirés par les mecs. Drôle de méthode pour découvrir son orientation, mais des plus efficaces. C’est au moment le plus torride de leur nuit que Sergeï pénétra dans la pièce, découvrant son garçon embrocher Nicolaï. Il mit rapidement fin à cette séance malsaine entre les deux adolescents en frappant Sevastian en plein visage tout en l’injuriant. Il était hors de question que son fils soit attiré par autre chose que par les femmes. Il renvoya Nicolaï de sa demeure en lui précisant de ne plus jamais y remettre les pieds.

Maintenant seul dans sa chambre, il vit arriver ses parents, visiblement déçus par ce qu’ils avaient vu. Ils lui annoncèrent qu’il serait transféré dans un internat dès le lendemain matin et qu’il n’en ressortirait pas avant sa majorité. Sergeï ne pouvait se permettre que la presse de Moscou fasse mention de son fils gai. Cela n’était seulement surtout pas envisageable. Une fois qu’il fut seul il fit son sac et fugua de la maison. Au diable ses parents et leur argent. Sa fugue se fit remarquer dès le lendemain matin et rapidement ses parents firent tout en leur pouvoir pour retrouver l’héritier Yaroslav en fuite. Malgré le déshonneur que Sevastian leur avait procuré, ils l’aimaient et ne voulaient pas le perdre. Ce qu’ils ne savaient pas c’est que ce dernier n’était pas si loin qu’ils le pensaient. Lui et Nicolaï s’étaient rejoints et se retrouvèrent rapidement à continuer ce qu’ils avaient commencé la veille. Les minutes devinrent des heures et ils finirent enfin par se séparer. Alors que l’héritier avait choisi de retourner au manoir et de tenter de raisonner ses parents en les affrontant il vit le feu brûler le manoir. Jamais Sevastian n’avait couru aussi rapidement de toute sa vie, se maudissant d’avoir ainsi fui la demeure. Il espérait également que ses parents soient en dehors de la maison alors que celle-ci s’effondrait sous les flammes.

Le temps passa et un travailleur social faisait de son mieux pour garder le garçon loin de la maison lorsque les deux corps furent retrouvés. Personne ne sut jamais ce qui avait causé l’incendie. L’adolescent fut confié à son parrain qui vivait à Novoslav. Il allait finalement quitter la ville et serait sous la tutelle de Pietrov, le frère cadet de son père. Une fois l’enterrement passé, il découvrit avec étonnement qu’il était le seul héritier de toute la fortune de ses parents. Son oncle allait être son tuteur jusqu’à sa majorité et ensuite il pourrait prendre possession de son argent. D’ici là il restait un adolescent en deuil de ses parents bien ordinaire. Riche certes, mais ordinaire. Sevastian détestait cette nouvelle ville, son nouveau chez-lui et s’isola dans les livres. C’est environ un an après son arriver qu’il rencontra Dimitri. Celui qui allait devenir son nouveau meilleur ami. Tous les deux passaient un temps fou ensemble à errer dans la ville austère et à admirer le night club ainsi que le cabaret. Ces lieux leur paraissaient hors d’atteinte. Sevastian ne pouvait dire qu’il détestait son oncle, puisqu’il ne lui adressait que très rarement la parole. Il n’en avait rien à faire de ce vieux après tout.

La majorité, enfin. Pietrov n’avait d’autre choix que de laisser son neveu recevoir la totalité de sa fortune et de le laisser voler par ses propres ailes. Le jeune homme quitta cette demeure temporaire et entraina avec lui Dimitri afin de profiter d’un peu de temps et de visiter le monde. Ils partirent l’équivalent de cinq ans à la conquête des plus belles villes du monde avant de revenir à Novoslav. En fait, malgré sa fortune Sevastian revint seul dans cette ville des plus étranges. Il était hors de question qu'il retourne vivre chez son oncle. Il opta donc pour se procurer un joli condo en plein coeur de cette ville indéfinissable. Une fois qu'il fut installé, Sevastian put analyser son avenir. Qu'avait-il le désir de faire de sa vie? N'étant pas en manque de moyen financier il pouvait se permettre d'être difficile. Puis, un jour le hasard fit bien les choses pour lui. Sevastian errait dans les rues de la ville et son regard croisa à nouveau ce fameux cabaret. Tant de richesse et surement de trucs louches devaient passer par ce cher Rozanov. Sans hésitation il pénétra dans les lieux à la recherche du responsable. Cela avait déjà été mentionné qu'il s'agissait de son jour de chance? Le responsable rencontra Sevastian et lui posa une liste de questions sans fin. Il y répondit très calmement et su très bien se vendre, car le responsable voulait le voir dans le prestigieux manoir Iessikov le lendemain à 13 heures juste. Sevastian arriva, très proprement vêtu, à l'heure. On lui proposa le poste d'intendant aux muses et lorsqu'il était assuré que jamais il n'allait trahir la famille, la vérité sur ces muses lui fut révélé. Sevastian sourit, visiblement amusé. Il accepta le poste et les conditions dicter par son nouvel employeur.

Depuis, il gère les muses. Abuse de certaines d'entre elles. Moyennant bien entendu une petite somme. Prends plaisir à humilier celles qui provoquent sa colère. Sevastian s’est trouvé un véritable paradis. Un travail captivant et une source sans fin de plaisir.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rozanov :: Les douanes de Novoslav :: Le régiste :: Citoyens de Novoslav :: Les affiliés-
Nos Partenaires Footer.